fbpx

Vins Bio, Biodynamie, vins natures, vins raisonnés… je vous dis tout !

Je dois reconnaître qu’avec la diversité des labels, des pratiques, et des
informations que j’ai pu lire sur le sujet il est parfois difficile de s’y
retrouver !

Les amateurs de vins souhaitent de plus en plus respecter l’environnement
et la vigne comme ils souhaitent de la traçabilité dans la production de
vin et de la qualité du nectar qui arrive dans leurs verres.

Quelles sont les principales différences de ces labels ?

Un vin Bio
s’appuie sur une suppression des intrants chimiques tels que les
pesticides, fongicides, fertilisants ou désherbants. La viticulture
biologique est donc strictement réglementée. Pour obtenir la mention « vin
issu de raisins de l’agriculture biologique », les vignerons doivent
souscrire à un cahier des charges homologué par le Ministère de
l’Agriculture et l’Union Européenne. Au travers de ce cahier des charges,
ils s’engagent à pratiquer une culture sans recourir aux engrais chimiques
ni aux pesticides de synthèse, et doivent se soumettre à des contrôles
réguliers opérés par les organismes certificateurs habilités par les
Pouvoirs Publics.

La viticulture Biodynamique ou biodynamie

quant à elle repose sur un respect des équilibres du sol et de la plante en
se basant sur le calendrier lunaire. C’est comme si on traitait de façon
homéopathique et naturelle la vigne et le sol en aspergeant des cristaux de
roches ou des matières animales. Les doses de cuivres et de souffre sont
présentes en quantité inferieure à celle de la viticulture bio. Pour être
certifié en biodynamie il faut d’abord être certifié en bio, puis obtenir
des labels supplémentaires tels que celui du Demeter ou Biodyvin.

Les vins Natures ou Naturels
. L’appellation est apparue plus récemment sur les étiquettes. Elle
signifie que le vin est élaboré à partir de raisins ayant subi le minimum
de manipulation et le jus reçu le minimum d’intrants. L’idée est de laisser
faire la nature. Les raisins sont donc vendangés à la main, pour la
vinification les levures sont celles déjà présentes sur le fruit, pas
d’intrant pour la stabilisation du jus, et le soufre est utilisé ou pas à
dosage homéopathique. Il n’existe pas encore de label ni de certification
pour les vins naturels. Elle combine donc les 2 méthodes de vinifications,
biologiques et biodynamiques.

Les vins raisonnés.
La viticulture raisonnée est un mode de production qui prend en compte de
manière équilibrée les objectifs économiques des vignerons, les attentes
des consommateurs et le respect de l’environnement. L’idée est d’utiliser
le moins de produits chimiques possibles, en ne traitant la vigne que
ponctuellement, au cas par cas en fonction des maladies. Ce sont des
traitements curatifs et non préventifs.

La viticulture raisonnée tend à se rapprocher de la viticulture biologique
sans toutefois en adopter toutes les contraintes et donc sans pouvoir
revendiquer l’appartenance au fameux logo AB.

Nous avons fait le choix sur notre site apero-sain.com de sélectionner des
vins authentiques et vrais car nous souhaitons être en phase avec le
respect de l’environnement, la nature et l’homme.